Région de l'Extrême-Nord           

La région de l’Extrême-Nord comme son nom l’indique est la plus septentrionale des régions du Cameroun. Limitée au nord par le lac Tchad, au sud par la région du nord, à l’est par le Tchad et à l’ouest par le Nigeria. C’est une région culturellement très diversifiées avec plus 50 groupes ethniques, dont les Kanuri, les Peuls, les Matakam, les Kapsiki, les Guiziga, les Moundang, etc.


Chef-lieu de la région : Maroua

Superficie : 34 263 km2

Population : 3 897 577 habitants (2014)


Divisions administratives :

DIAMARE (MAROUA)

LOGONE-ET-CHARI (KOUSSERI)

MAYO-DANAY (YAGOUA)

MAYO-KANI (KAELE)

MAYO-SAVA (MORA)

MAYO-TSANAGA (MORA)


L’Extrême-Nord, région située à la pointe du pays et baignée par les eaux du Lac Tchad, regorge de plusieurs merveilles touristiques. Le climat y est chaud et sec, avec des températures moyennes de l’ordre de 26 °C et pouvant et pouvant atteindre jusqu’à 32,4° en janvier.


Différentes formes de tourisme peuvent être pratiqués dans la région de l’Extrême-nord :


Trekking


La partie ouest est caractérisée par de hautes altitudes où se dressent d’énormes pics de lave de plus de 1000 mètres. Le pic de plus célèbre est le pic de Rhumsiki, aiguille culminant à 1224 mètres d’altitude. La randonnée se pratique sur les Monts Mandara autour de Mora et les régions de Mogodé, Mindif et Kaélé, au sud de Maroua.


Le Col de Koza est une falaise spectaculaire sur une distance de 12km, très riche par son relief très accidenté dont les cases traditionnelles des montagnards se confondent aux terrasses des cultures et rochers.


Tourisme culturel


Ici, on peut visiter les chefferies, royaumes et lamidats :


* Le royaume Oudjilla


Le royaume Oudjilla avec son chef polygame avec une cinquantaine d’épouses et pluseiurs centaines d’enfants. Le village Pouss avec ses cases Mousgoum au style architectural traditionnel et spectaculaire ; ou les belles plantations en terrases des Kapsiki. Ces divers paysages sont enrichis par les productions artisanales des forgerons, tanneurs et potières de la région.


* Les sultanats kokoko


Dans le Logone et Chari, les sultanats de kousseri, logone Birni, Goulfey, Makari, Afadé et Woulki regorgent de plusieurs trésors de la civilisation Sao. Le Sltanat de Logone Birni a ceci de spécial qu’il serait le berceau de Hanibal Abraham, ancetre de Vladimir Poutine, l’Homme d’Etat Russe.


* Les Lamidats


La visite aux lamidats de Maroua, Mokolo, Yagoua ouvre une fenêtre sur la riche tradition des peuples Peuls, Massa, Matakam et autres.


Safari


Le Parc national de Waza est l’un des plus celèbres parcs du Cameroun et le plus spectaculaire d’Afrique francophone avec une superficie de 170 000 hectares. Avec le Parc national de kalamaloué, on peut y découvrir les espèces sauvages les plus emblématiques comme les lions, éléphants, hyènes, bubales, cobe de Buffon, cobe des gazelles, girafes et bien d’autres.

Le Parc National de Mozoko Gokoro  est un parc extraordinaire de par sa richesse en espèces végétales dans une région sahélienne.


Autres sites


* Le centre artisanal de Djingliya est riche en objets d’art à emporter comme souvenirs.


* Rhumsiki est un paysage lunaire constitué de pics où le lever et le coucher du soleil sont d’une beauté caractéristique qui  attire par les touristes. Selon l’écrivain Andre Gide, il s’agit de l’un des plus beaux paysages au monde.


Observations :


Les animaux suivants sont facilement visibles au parc de Waza, girafe, éléphant, lion, cob de buffon, grue couronnée, damalisques, céphalophe, phacochère, singe vert, gazelle, canard, mangouste à queue blanche, tachetée, chacal, cob de roseaux.


La chefferie d’Oudjila est une structure très typique ; elle est dirigée par un chef marié à quarante-huit épouses. Possibilité de voir les danses traditionnelles exécutées par ses épouses, si ces dernières ont été informées à temps.

  

Délégation régionale du tourisme

Source: Ministère du Tourisme et des Loisirs